Sommaire
Biographie
Chronologie
Histoire
Genèse
Concepteurs
1751
Statue Louis XV
La place Royale
Arc de Triomphe
Grilles & fontaines
Inauguration
Place d'Alliance
Bonsecours
Statue Stanislas
Détails statue
La vie
L'art de vivre
Recettes
Photos

Contacts


1751

 

La statue de Louis XV

 

 

 

 

     Stanislas Leszczynski 

 

Chaque année, Stanislas partait pour Versailles embrasser sa fille, sa "Marescska", son "très cher cœur".

Les premières étapes du voyage étaient toujours identiques. Stanislas quittait Lunéville, faisait halte dans ses propriétés, tout d’abord à la Malgrange, puis à Commercy où il résidait quelques jours. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             Marie Leszczynska

 

 

 

Louis XV s’arrêta à Lunéville en 1745 lors de sa visite dans l'est de la France et  manifesta son étonnement devant les nombreuses constructions réalisées par Stanislas, son beau-père,

Il admira le pavillon de Chanteheux où trônera le modèle de sa statue huit ans plus tard.

Impressionné, il aurait dit en parlant de son beau père : 

              "Il a la pierre philosophale..."

             Louis XV

 

               XII     Chanteheux

V     La Malgrange

       VI     Commercy

 

Lorsque Stanislas commanda cette statue, plusieurs villes  érigèrent ou prirent la décision de réaliser un monument en l'honneur du roi.

 

En 1728, la ville de Bordeaux décida de consacrer une place à Louis XV.

 

Jean-Baptiste Lemoyne réalisa la statue du souverain en 1739 et la place fut inaugurée en 1741.

 

C'est à ce même artiste que s'adressa la municipalité de Rennes pour concevoir la statue du prince, qui devait être encastrée dans la façade du nouvel hôtel de ville, construit de 1746 à 1751.

         VII Rouen

XVII  Paris        

 

En 1748, à Paris, Edme Bouchardon modela la statue du roi. Le monument terminé par Pigalle fut détruit en 1792.

 

En 1744, en souvenir d'un bref séjour de Louis XV à Valenciennes, Jacques Saly commanda lui aussi une statue du roi qui fut façonnée de 1749 à 1752.

 

Plus tard d’autres statues devaient être érigées à Rouen et aussi à Reims, celles-ci commandées à J.-B. Lemoyne (1758) et J - B. Pigalle (1758).

 

       

Seule la statue de Bordeaux était en place lorsque Guibal et Cyfflé entreprirent l'exécution de leur œuvre.

 

Ils purent néanmoins connaître les partis qui avaient été adoptés pour Rennes, Paris et Valenciennes.

 

A Bordeaux et Paris, le roi, à cheval, était habillé à l'antique, selon la tradition du grand siècle.

       IX Rennes

 

                                                                                                                              x Paris  

 

Les artistes nancéiens représentèrent le souverain à pied, vêtu à là romaine, cuirassé et drapé dans un manteau royal.

 

Soulignant l'attitude du commandement, sa main brandit le bâton tressé d’or et à ses pieds sont posés le casque, le globe de souveraineté aux trois fleurs de lis, ainsi que les attributs des arts.

 

Le roi se cambre avec élégance, tête haute tournée sur sa gauche, embrassant la France de son regard: c'est le roi victorieux.

      

        Louis XV Nancy

Stanislas  * par Cyfflé 

 

Ainsi fut représenté Louis XV, dit le " Bien-aimé ", surnom donné par un prédicateur messin du haut de la chaire de la cathédrale de Metz, en 1745.

 

La statue de louis XV fut détruite pendant la Révolution Française en 1792.

 

 

Pour agrandir les photos , un clic dessus !

 

     - Portrait de Stanislas réalisé par Girardet

    - Marie Leszczynska, peinture à l'huile réalisée par Stanislas Leszczynski ( La reine est représentée en vestale symbolisent la femme vertueuse) .

V    - Gravure du château de la Malgrange du Livre d'Architecture de Boffrand, 1745.

VI  - Peinture sur toile provenant du château d'Einville-au-Jard (54) et conservée au Musée de Lunéville (détruite lors de l'incendie du 2 janvier 2003).

XII  - Aquarelle de Chanteheux détruite par l'incendie du château de Lunéville le 2 janvier 2003.

XVI  - portrais de Louis XV peint par Maurice Quentin de la Tour.

VII - Modèle du monument à Louis XV destiné à la ville de Rouen Groupe de Jean-Baptiste II Lemoyne et Jean-Charles Delarche 1772

VIII- Modèle du monument à Louis XV destiné à Paris réaliser en 1748 par Jean Batiste Pigalle est détruit en 1792.

IX  - Esquisse de la statue commandée en 1746 et destinée à l'hôtel de ville de Rennes, selon le mémoire du sculpteur Jean-Baptiste II Lemoyne du 24 novembre 1748. Le musée du Louvre conserve la réduction en bronze qui est exposée dans la salle. Le marché sera signé le 25 juin 1749 et les modèles seront terminés en mai 1751. Le monument, inauguré le 10 novembre 1754, sera détruit le 10 septembre 1793.

X   - Modèle de la statue équestre de la place Louis XV (actuelle place de la Concorde) fut commandée par la Ville de Paris au sculpteur Edme Bouchardon en 1748, réalisée par Jean Batiste Pigalle sera détruite en 1792.
*     - Statue de Stanislas Leszczynski en terre réalisée par Cyfflé qui à obtenu le 1er prix des beau arts en 1778.

 

 

 

                                                                                    

 


 

 

 

 

Google